Depuis 2015, la Région Wallonne, avec la complicité de certains élus locaux, préparent dans le plus grand secret un projet de liaison Meuse /E411.

Ce projet vieux de plus de 50 ans refait surface alors que le « Bourgmestre empêché de Namur » Maxime Prévot est Ministre des Travaux publics.
Son souhait : Créer un nouvel accès rapide entre la Meuse et l’autoroute E411 pour délester le centre de Jambes et pouvoir alléger le trafic passant par Dave.

Ce projet en est à sa cinquième tentative.

Le Ministre convoque donc les Bourgmestres des 3 communes concernées (Assesse, Profondeville et Yvoir) et ceux-ci se mettent d’accord sur un tracé passant par la vallée du Fond del Veau, la vallée du Trou d’Haquin et qui rejoindrait la rue de Lustin pour traverser Maillen sur toute sa longueur.

Cette fois, on va prendre le prétexte de l’accès à l’hôpital de Mont Godinne et la région pilotera seule le projet. La plus grande discrétion est demandée aux différentes communes.

 Il faut à tout prix éviter toute réaction de la population, arriver avec un projet ficelé et dans la foulée : 1 mois d’enquête publique, accord du fonctionnaire délégué et la Région pourra débuter les travaux. Ne laissant aucune possibilité à la population impactée de réagir efficacement dans un délai si court.

Plusieurs réunions auront lieu avec certains membres de la majorité, les services de l’urbanisme et la DGO1 mais jamais ce point ne sera discuté ni validé dans aucun des Conseils Communaux.

En janvier 2018, nous découvrons le pot aux roses. Dans un premier temps les communes parlent de rumeurs sans fondement. Mais devant les documents que nous publions force est de constater l’existence du projet.

Les élections étant proches, il ne faudrait pas qu’un sujet qui préoccupe pas mal de gens ne viennent faire perdre des voix à l’un ou a l’autre. Le Conseil communal d’Assesse vote alors une motion d’opposition à l’avant-projet bientôt suivi par celui de Profondeville.

Devant l’absence d’information de nos élus et leur manque de réactivité face à un projet qui préoccupe une bonne part de la population, nous prenons l’initiative d’informer la population
(6 juin).  Plus de 200 personnes assistent à cette réunion. Une pétition est lancée. Elle recueille actuellement plus de 4 300 signatures.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Le Ministre di Antonio s’entête à imposer ce contournement Sud de Namur en dépit de tous les signaux qui lui parviennent. Il attend les nouvelles majorités pour finaliser avec elles le projet de son prédécesseur.

190 000 € d’argent public ont déjà été dépensé pour une étude de tracé visant à satisfaire la volonté ministérielle. Alors que depuis 1973, le SPW savait que l’itinéraire imposé par le Ministre n’était techniquement pas réalisable.

 

 

VA120918

 

Chers amis opposants à la N931,

En cette fin de vacances, nous nous remobilisons pour un premier rendez-vous, aussi important que symbolique à quelques semaines des élections communales: les journées du patrimoine organisées au Trou d’Haquin. Comme nous le savons tous, cet endroit unique en son genre, tant en matière géologique que pour les apprentis spéléologues, est une carte extrêmement intéressante à l’heure actuelle pour contrecarrer le tracé retenu jusqu’ici par le ministre pour sa nouvelle route (voir les dernières informations sur N931.be)

Une marche de découverte du futur tracé, avec les catastrophes en tout genre que cette nouvelle route nous réserve, est organisée au départ du Trou d’Haquin le dimanche 9 septembre à 14h. Nous aurons l’occasion d’y présenter aux visiteurs, venus pour la visite du Trou d’Haquin ou pour notre marche, tous les enjeux de ce projet.

Vous êtes bien évidemment conviés à cette journée que nous agrémenterons d’un stand d’info, d’un bar et d’une animation musicale. Et n’hésitez pas à en parler autour de vous pour y rassembler un maximum d’opposants (présents ou futurs) à la N931 ;0)))

Mais nous avons surtout besoin de vous ces week-ends

  • Le 3 et 4 septembre pour déposer des toutes-boîtes dans les maisons de nos villages.

  • Le 9 septembre pour :

    • la préparation de la marche, installation d’une route « de ballons », installation de la tonnelle à 9h

    • Le bar de 11h-13h, 13h-15h ou de 15h-17h

    • La confection de pâtisseries pour l’après-midi afin de renflouer les caisses pour les actions futures, installation d’une route « de ballons » le dimanche matin sur le tracé…

Faites connaître vos disponibilités éventuelles à Antoine via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Si vous n’avez pas l’occasion de nous donner un coup de main, peut-être pouvez-vous simplement imprimer ce week-end pour la bonne cause 10, 20, 30 ou 50 copies de l’invitation que nous glisserons dans les boîtes-aux -lettres : là encore, prévenez Antoine via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 - Fichier d'invitation à télécharger

  • D’autres actions suivront rapidement. Nous vous tiendrons évidemment informés.

Et si ce n’est pas encore fait, n’oubliez pas de signer d’urgence notre pétition et de la faire circuler : nous visons 5000 signatures au plus vite !!! https://www.change.org/p/pr%C3%A9servons-notre-patrimoine-exceptionnel-du-projet-de-voie-rapide-meuse-e411

RN931be

 

Chers habitants de nos villages menacés par la N931,

Après la séance d’info du mois de juin, le Mouvement citoyen N931 reste plus mobilisé que jamais.
Ce dimanche 9 septembre, il va dire à nouveau NON à ce projet de nouvelle route inutile entre l’E411 et la vallée de la Meuse,
projet d’un autre âge qui veut sacrifier notre espace de vie  à une nouvelle voirie, la N931,  dans une zone déjà sacrifiée à l’asphalte et ceinturée par les grands axes.
Voirie qui amènera au cœur de nos villages  une circulation totalement déraisonnée.

A l’occasion des Journées du Patrimoine, nous organisons une marche pour découvrir sur le terrain le futur tracé,
avec les catastrophes en tout genre que cette nouvelle route nous réserve.

Elle partira du Trou d’Haquin (Chemin du Fond d'Hestroy, 5170 Lustin) le dimanche 9 septembre à 14h.
Nous y présenterons aux visiteurs, venus découvrir le  Trou d’Haquin ou participer à notre marche, tous les enjeux de ce regrettable projet.

Vous êtes bien évidemment conviés à cette journée que nous agrémenterons d’un stand d’info,
d’un bar boissons/pâtisseries « maison » et d’une animation musicale.

Sur place également :
- Stands explicatifs et animation didactiques du monde karstique avec "Spéléo J" de 10 à 18 H

- Visites souterraines guidées (dès 10 ans et sur inscription préalable au 083 66 85 78)

Ce jour-là, des spécialistes des paysages vous expliqueront au cours d’une petite promenade familiale
comment l'Homme s’est approprié le plateau du Condroz et cette vallée et quels sont les dangers qui menacent les lieux aujourd’hui.

Une initiative de l'Office du Tourisme d'Assesse et de l'Union Belge de Spéléologie. En collaboration avec le GAL Pays des Tiges et Chavées ASBL

 

Parlez-en autour de vous pour y rassembler un maximum d’opposants (présents ou futurs) à la N931.

 

Si vous souhaitez nous soutenir d’une manière ou d’une autre (confection de pâtisseries…), n’hésitez pas  à  écrire à   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour rappel, un compte bancaire  N931 (totalement transparent) est aussi ouvert pour soutenir notre lutte citoyenne contre ce projet  BE47 0636 4515 1580

 

>>>>>>D’autres actions suivront rapidement. Nous vous tiendrons évidemment informés <<<<<<<

N’oubliez pas de signer d’urgence notre pétition et de la faire circuler : nous visons 5 000 signatures au plus vite !!!
Cette pétition et les dernières informations sur le dossier sont disponibles sur notre site N931.be

A bientôt.

 

VA b 2018 9 1