positions2

 

 

Nous avons posé 3 questions aux différents partis se présentant aux élections de ce 14 Octobre pour la commune d'Assesse.

Question 1 : Quelle est votre position sur le projet de nouvelle route N931 qui traversera villages et campagnes sachant que les études techniques démontrent de grandes difficultés dans la réalisation de ce projet et que la nécessité d'une nouvelle route n'a jamais été démontrée?

Question 2 : Cette route rapide relance une nouvelle fois le projet de contournement Sud de Namur qui condamnera les villages traversés. Quelles garanties donnez-vous aux quelques 4000 signataires de la pétition s'opposant au projet?

Question 3 : Si la Région réactive le projet de nouvelle voirie après les élections et que vous faites partie de la nouvelle majorité à quoi vous engagez vous auprès de la population concernant ce dossier ? Quelles actions comptez-vous mener vis-à-vis de la Région et des citoyens ?

 

 

 

 


  ACORGroupe ACOR+

Monsieur Dany Weverberg (Bourgmestre) et
Monsieur Vincent Wauthier (Président du CPAS)

 

 

1. Sur ma proposition et suite à mon analyse des parcelles traversées qui a prouvé que le projet de la N931 passait par le site classé du trou d'Haquin, le conseil communal s'est prononcé à la quasi unanimité contre le projet de la N931. 

Les 6 élus Acor ( tendance CDH) ont voté contre la route.

Les 2 élus écolos ont aussi voté contre.

L'élue @Roc( tendance PS) aussi..

Seul ALN (tendance MR) s'est divisé. 5 ont voté contre et un s'est abstenu.

Nous sommes donc résolument contre ce projet, privilégiant les réfection des routes existantes. A cet égard, nous avons sollicité le ministre Di Antonio pour transférer le budget prévu à cette route pour la réfection des voiries existantes. Ce qui répondrait aux souhaits des riverains et de tout un chacun et couterait moins cher à la Région.

2. Nous proposons d'utiliser le Plan d'investissement communal 2019-2022 à la réfection de la traversée de Maillen en privilégiant la mobilité douce et la pose d'éléments de sécurité protégeant l'usager faible et les riverains. Ces aménagements de sécurité sont incompatibles avec une route régionale.

3. La voirie communale devrait être reprise par la région wallonne. C'est de la compétence du conseil communal et nous voterons contre cette reprise par la région. Sans la voirie communale, rien ne peut être fait.


aln2018 Groupe ALN 

Monsieur Sébastien Humblet (Conseiller Communal)

 

 

 

  1. ALN est adversaire de la création d’une nouvelle voirie quel que soit le tracé envisagé ;

  2. ALN est totalement opposé à la création d’un ring de Namur-Sud : ce projet restera lettre morte si ALN participe à la gestion communale à Assesse ;

  3. Il faudra effectivement discuter avec l’administration wallonne après les élections communales, une fois le nouveau Collège installé début décembre.

Nous pensons que la Région Wallonne peut investir dans la rénovation des voiries existantes pour faciliter l’accès à l’hôpital de Mont-Godinne mais il faut s’assurer que le tronçon situé entre le pont de Lustin et l’hôpital ne sera pas transformé en voie rapide et ne sera pas accessible aux poids lourds, notamment. Ceci pour empêcher que la problématique de l’accès à l’hôpital soit un simple prétexte à la déviation de la circulation de la vallée mosane vers l’E411 à travers nos villages. A cet égard, ALN dit catégoriquement non.

Voir également: Communiqué de presse d'ALN du 23 Aout 2018


ecoloGroupe ECOLO

Monsieur Georges Gilkinet (Président du Conseil Communal)

 

 

 

1. Nous sommes opposés à la construction de sa nouvelle route, vu son coût, son impact environnemental et le risque d'augmentation du trafic de transit qui traverserait le village de Maillen en conséquence de sa construction. Nous sommes tout au contraire en faveur d'une rénovation et d'une sécurisation de la traversée de Maillen.

2. La garantie de continuer à s'y opposer par tous les moyens, que ce soit via le Conseil communal ou via des questions parlementaires. Et de plaider plutôt pour une rénovation des voiries existantes.

3. Idem, étant entendu que la résistance parlementaire a déjà débuté via notre collègue député wallon, Stéphane Hazée. Pour le surplus, nous nous engageons à informer régulièrement la population concernée de l'évolution du dossier concernant la traversée de Maillen et de la consulter sur les décisions à prendre pour améliorer la circulation et la sécurité des usagers doux dans le village.

Notre opposition à ce projet de nouvelle route est explicite, tant au sein du Collège et du Conseil communal, que via notre collègue parlementaire wallon, Stéphahe Hazée.

Nous avons par contre pour priorité une rénovation de la rue de Lustin à Maillen ainsi que des routes menant à l'hôpital de Mont-Godinne.


7adireGroupe SEPT A DIRE

Monsieur Roger Frippiat

 

 

 

1. Si vous avez pris connaissance de notre programme, notre réponse à ce sujet est très claire, nous sommes fermement opposés au projet de liaison Maillen Mont Godinne et ce définitivement.

2. Des projets existent depuis 1972 et comme par hasard reviennent régulièrement lors d'une échéance électorale. Si toutes les formations politiques s'y opposent, nous n'imaginons pas un seul instant un "forcing" de la Région.

3. Nous devons mettre toutes nos forces et nos énergies pour que l'actuelle traversée de Maillen soit réparée dans le cadre d'un PIC, ce qu'on appelait dans le passé un plan triennal, avec notamment des dispositifs de sécurité, des trottoirs, des aménagements pour les usagers dits faibles etc et enterrer définitivement ce dossier dont le seul but réel est de délester le trafic de la vallée de la Meuse en détruisant notre belle région. 

Enfin, nous sommes une formation politique citoyenne pluraliste et totalement  indépendante et autofinancée et par conséquent nullement  tributaire de directives politiques. Notre programme a été élaboré avec les citoyens rencontrés à cet effet et c'est à eux seuls et aux électeurs que nous avons des comptes à rendre.


ArocGroupe @ROC

 Madame Christiane Marchal (Echevine)

 

 

 

1. C'est un NON catégorique, nous ne voulons pas de cette N931, pas plus que vous et les 4000 signataires, d'ailleurs une majorité de nos candidats ont signé la pétition, comme vous le dites la nécessité de cette route n'a jamais été démontrée, et ce contournement ne peut pas être réalisé au détriment de nos belles campagnes, site classé et surtout de nos citoyens.

2. Notre groupe @roc s'engage à tout mettre en œuvre pour s'opposer à ce contournement.

3. Si nécessaire, nous voterons à nouveau une motion, nous continuerons à plaider pour la réfection et la sécurisation des zones et routes existantes.
Envers le citoyen nous promettons une meilleure communication et soutiendrons toutes actions mises en œuvre pour interdire tout nouveau projet de contournement et de réalisation de nouvelle route.


oser Groupe OSER

Madame Marie-Rose Cavalier

 

 

1. Je suis d'accord avec cette analyse, C'est le saccage pur et simple d'une vallée magnifique, de la biodiversité présente sur ce site, d'un appel d'air pour camions, voitures au détriment de notre ruralité et d'un site classé . Ce projet est totalement incompatible avec ma proposition ' commission climat" qui vise à diminuer les GES au départ de la commune et ce dans tous les secteurs d'activité présents sur Assesse .( la mobilité faisant partie de ces secteurs bien évidemment)

2. Si je suis élue: je mettrai en place une "consultation populaire" sur le sujet. Via des exposés contradictoires de telle sorte que vraiment les citoyens y voient clair. La démocratie n'est pas
l'apanage de quelques élus. Les citoyens, par ce biais, auront ainsi la possibilité de reprendre leur destin en mains.

3, J'aimerais tellement faire partie de la majorité...mais ??? Ceci dit: La consultation populaire réalisée aura un poids certain face à la Région. Il est rare que des élus (surtout quelques mois
avant une autre échéance qui les concerne ) ne tiennent pas compte de la volonté citoyenne exprimée d'une manière officielle.Donc, il ne faut pas attendre la réaction de la Région ...il faut très rapidement solliciter cette consultation populaire et qui sait entraîner avec Assesse, les villages impactés par cette horreur !


oxygeneGroupe Oxygène
 
 
 Monsieur Armand Vandermeiren
 
 
 
 
 

1. Le Groupe OXYGENE est totalement contre ce projet que ce soit par la traversée de Maillen ou par une solution via Sart-Bernard. La grande beauté de ces villages, leur biodiversité et leur quiétude seront à jamais perdues. Déjà, à la rue de Lustin, les maisons tremblent au passage des camions et le bruit est infernal dès 7h00 du matin. Là, une augmentation de trafic et un élargissement de la voirie sont utopiques.
Comme l'a si bien dit quelqu'un lors de votre réunion au Château d'Arche, la spécialisation des hôpitaux de la région namuroise n'est pas encore définie et il serait étonnant que Mont-Godinne devienne le centre d'urgence du Grand Namur ! Ce n'est donc pas une justification crédible.

2. Le Mouvement Citoyen que nous représentons soutiendra les signataires, dont nous faisons partie, par tous les moyens possibles. Le contournement sud de Namur ne passera pas par nos villages.

3. En concertation avec les Citoyens concernés et ceux qui par solidarité se joindront à eux, nous mettrons ensemble les meilleures réponses qui feront de sorte que ce projet régional soit définitivement abandonné.


 
Pin It