Small Maillen fin

Ce 22 Mars avait lieu à la Maison Communale d'Assesse, une réunion de la CLDR. Les membres de la CCAT avaient également été invités.

La première partie de la réunion consistait en une information donnée par 2 représentants de l’administration (SPW – DGO1) sur le projet de la liaison Meuse/E411.
Ils se sont présentés comme techniciens auxquels on avait donné une mission: Tracer une route d'un point A à un point B.

Rien de bien neuf que nous ne savions déjà mais ils n’ont fait que confirmer nos inquiétudes.

 

 Oui le projet est toujours d'actualité. Il a pris du retard (plus d’un an) sur le timing prévu et nous en serions actuellement  à l’étape d’introduction du permis d’urbanisme.

Non il n’y a eu aucune étude préliminaire quant à la nécessité de créer cette nouvelle voirie.
Non, il n’y a pas eu de comptage montrant une augmentation significative du trafic
Non on n’a pas réfléchi au trafic que cette route générera dans Maillen.

Oui on a déjà dépensé 190 000 € pour cette étude "très complète".
Oui on supprimera tous les dos d’ânes de la rue de Lustin qui seront remplacés par de la couleur au sol et des leurres aux entrées du village.
(Il faut que les camions et les ambulances aient une route sans obstacle.)

L’un des techniciens nous a fait remarquer que les deux bouts de la N931 étaient déjà route régionale depuis ...  Mathusalem.
Preuve s’il en était besoin que l’on  ressort actuellement un vieux projet des années 70, sans aucune actualisation.

Oui ils sont conscients qu’ils vont saccager une vallée d'un grand intérêt paysager, deux zones naturelles, deux zones classées au Patrimoine et que le sous-sol est un vrai gruyère.
Mais ils continueront, c’est leur « mission ». Les essais de sol sont prévus pour bientôt dans toute la zone du Trou d’Haquin.

Quelques-uns ont pris l’initiative malheureuse de monter à Namur donner la clé du rouleau compresseur Régional.
Et maintenant ils sont tous là, les mains dans les poches, sur le bord de la route en train de crier tout bas  « On n’en veut plus, vous nous avez mal compris ».
Mais le rouleau compresseur est lancé et va bientôt écraser nos parterres de fleurs.
Qui aura le courage (la volonté) de grimper sur la machine et de couper le contact ?

 
Pin It