Les bonobos Que cache donc ce rapport que je ne pourrais voir ?

En avril dernier nous apprenions que la Commission Wallonne d’Étude et de Protection des Sites Souterrains (CWEPSS) * réalisait un rapport sur l'avant-projet régional de liaison Meuse/E411 (Contournement Sud de Namur).
Ce rapport concernait "L'impact sur le milieu souterrain qu'aurait un tel projet, tant du point de vue de la conservation et de la protection de celui-ci, que de l'incidence potentielle des sites karstiques sur la stabilité d'un tel édifice."
Nous avons donc cherché à nous procurer ce rapport. Mais en vain... jusqu'à présent.
Mais que contient donc ce rapport de si dérangeant pour le SPW et le Ministre di Antonio ?
Il nous revient que ce rapport serait accablant pour le service public et le bureau d'étude choisi par celui-ci.

 

 

 

Dernières infos

emblemeLa liaison routière entre Courrière et Godinne

Session : 2017-2018

  • Année : 2018
  • N° : 1577 (2017-2018) 1
  • Question écrite du 03/08/2018
    • de HAZEE Stéphane
    • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l'Environnement, de la Transition écologique, de l'Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings
     

 

Le Ministre Carlo di Antonio dans une interview récente affirmait que le projet de la liaison Meuse/E411 avait été mis en standby jusqu'aux prochaines élections communales.
Il rappelait que cela se déciderait avec les nouvelles majorités mises en place.

De son côté l'Administration, sous la pression du Ministère, continue à instruire le dossier pour que, dès l'adoption du projet par les nouveaux conseils communaux, la demande de permis d'Urbanisme puisse être introduite.
Afin que le Ministre di Antonio et celui qui était , rappelons le,  à l'initiative du projet, le Bourgmestre de Namur puissent couper un ruban avant les élections régionales de 2019.

La direction des routes de Namur a donc demandé un avis à la CWEPPS (Commission Wallonne d'étude et de Protection des sites sous-terrain). Le rapport a été finalisé et remis au SPW à la mi-juin.

Nous avons demandé officiellement  ce 13 Aout 2018  que la DGO1 nous communique ce rapport.

Suivez notre demande sur Transparencia.be

Transparencia 

 

 

occupons le terrainDe plus en plus d'espaces qui faisaient la qualité de vie de nos villes et villages sont accaparés par des projets couteux et pas toujours nécessaires.

De plus en plus de groupes de citoyens se trouvent confrontés à des projets ayant un impact direct sur leur environnement immédiat.
La préservation de notre patrimoine commun devient pour eux une préoccupation majeure.

L'incohérence des politiques qui soutiennent ces projets est particulièrement visible dans l'aménagement du territoire et le soutien à la production agricole.
L'espace naturel, forets, espaces verts, terres agricoles se réduit petit à petit.

Partout des citoyens se mobilisent contre ces « Grands Travaux Inadaptés-Inutiles-Irresponsables-Impayables… » ou contre des cessions de territoires (forêts, terres agricoles, espaces verts,…) pour des projets contraires à l’intérêt collectif.

 

 

besoin de vousHabitants d'Assesse, de Profondeville, d'Yvoir et d'ailleurs...

Vous trouvez également que ce projet de voie rapide tel que souhaité par la Région Wallonne est inacceptable.

Ce problème ne concerne pas uniquement les personnes riveraines directement impactées par ce projet d'un autre âge, mais également tous les utilisateurs et bénéficiaires de ces lieux menacés.
Cette zone en danger est un bien commun qui appartient à tous.


Il est donc important de faire savoir notre position aux décideurs (Ministres, parlementaires, et candidats aux prochaines élections communales).

Il est également important d'en informer ceux qui seront les victimes directes ou indirectes de ce projet inutile, couteux et imposé.

Comment ? ...

 

pet002

 

La Région wallonne veut créer de toutes pièces et à très grands frais, EN PUISANT LARGEMENT DANS LA POCHE DE TOUS LES WALLONS, une nouvelle route régionale, la N931, qui relierait la Meuse à la N4 et à l’E411 en traversant les villages de Maillen et Petit-Courrière.

Et cela sans la moindre étude préalable qui justifierait une quelconque utilité, en sacrifiant des terres agricoles et une des plus importantes grottes de Belgique. (Le Trou d'Haquin)

 

 

 

 

 

Affiche entourLOUPe 1

Entourloupe au Parlement

 

Dans le cadre du travail parlementaire et du contrôle du gouvernement,
il est possible aux parlementaires de poser des questions précises à tel ou tel Ministre.
C'est ce qui a été fait durant le mois de juin par des parlementaires de la majorité et de l'opposition
au sujet du projet régional de liaison Meuse/E411.

Le ministre di Antonio avec la complicité d'une parlementaire de son parti (Cdh) a courcircuité ce controle parlementaire.

 

 

 

 

 

 

 

embleme

QUESTION ORALE DE MME MOINNET À M. DI ANTONIO, MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE, DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DES TRAVAUX PUBLICS, DE LA MOBILITÉ, DES TRANSPORTS, DU BIEN-ÊTRE ANIMAL ET DES ZONINGS, SUR « LA LIAISON ENTRE LA E411 ET LE CHU MONT-GODINNE »