manipulation          La chose la plus importante en communication c'est d'entendre ce qui n'est pas dit (Peter Drucker)


On a entendu beaucoup de choses sur ce projet de liaison Meuse/E411.

Car la communication politique a bien évolué en près de 50 ans.

L'on a parlé pour commencer dans les années 70 de "Délestage de la Vallée de la Meuse en période estivale" afin de rejoindre l'E411 naissante et éviter la traversée de Namur.

Puis dans les années 80, l'on parle pour la première fois d'accès à "L’hôpital de Mont Godinne" qui domine la Meuse et qui s'y est installé depuis 1962.

Vient ensuite dans les années 90 une "Compensation" à un projet privé de  Méga cinéma que Namur voulait sur son territoire (Acinapolis). On parle alors de "Contournement de Maillen". Contournement qui devait être la première étape de ce que nous découvrons aujourd'hui.

 

Routes de lmoi S

 

Small Maillen fin

Ce 22 Mars avait lieu à la Maison Communale d'Assesse, une réunion de la CLDR. Les membres de la CCAT avaient également été invités.

La première partie de la réunion consistait en une information donnée par 2 représentants de l’administration (SPW – DGO1) sur le projet de la liaison Meuse/E411.
Ils se sont présentés comme techniciens auxquels on avait donné une mission: Tracer une route d'un point A à un point B.

Rien de bien neuf que nous ne savions déjà mais ils n’ont fait que confirmer nos inquiétudes.

 

 

 

 

 

Aménagement de la liaison Courrière-Godinne

 

Parlement de Wallonie

Commission de l'Environnement, l'Aménagement du territoire et des Travaux publics

Lundi 12 mars 2018

 

M. Stéphane Hazée (Ecolo).

Monsieur le Ministre, le plan Infrastructures 2016-2019 prévoit l’aménagement de la N931 sur le territoire des Communes d’Assesse, de Profondeville et d’Yvoir afin de relier Courrière au site de l’hôpital de Mont-Godinne.
Dans le plan, le coût du chantier est estimé à 5 millions d'euros.

Dans le passé, l'aménagement de voiries destinées à faciliter l'accès à l'hôpital universitaire a déjà été envisagé sans pour autant aboutir. Il semblerait qu'un nouveau projet incluant un tracé modifié par rapport aux versions précédentes fasse actuellement l'objet d'une étude de faisabilité.

Je vous ai interrogé sur le sujet par question écrite du 24 janvier 2018. Vous avez également été interrogé ici il y a deux semaines.

 

 

L'Union Belge de Spéléologie (UBS) gère le Trou d'Haquin. Le Trou d'Haquin (situé sur la commune d'Assesse) est "la" grotte école pour la spéléologie en Belgique.
Cette grotte a aussi une vocation pédagogique, de nombreux groupes de jeunes, d'écoles, de mouvements de jeunesse y découvrent le milieu sous terrain
Elle a aussi un intérêt scientifique. Des recherches y sont menées actuellement par l'Université de Namur sous la direction du professeur Vincent Hallet.

Le projet de liaison Meuse/E411 passe sur le réseau sous terrain du Trou d'Haquin

Cette route met non seulement en péril les activités de spéléologie qui s'y déroulent mais détruira irrémédiablement un des réseaux le plus célèbre de Belgique.

Dans ce document l'UBS met en avant les différents dangers que font courir sur cette zone le passage de la N931 et particulièrement le tronçon 4.

 

 

 

Le 25 Octobre 2017 avait lieu une réunion de la Commission Provinciale de Sécurité Routière (C.P.S.R) avec comme objet "N931 - Accès à l'hôpital de Mont Godinne."

Sont présents à cette réunion des représentants du SPW, du TEC, de la Police de la Route, de la Police d'Yvoir, le Cabinet Di Antonio, un échevin d'Yvoir, un échevin de Profondeville, le Bourgmestre et l'échevinne de la mobilité et de l'environement d'Assesse et le bureau d'étude SGI.

Le projet (toujours d'actualité à l'heure où nous publions) est examiné tronçon par tronçon. De la Gare de Courrière au Garage Champenois.

A chaque tronçon, les participants font des remarques concernant les propositions de la DGO1 (SPW).

Tous les documents remis aux participants lors de cette réunion ne nous ont pas été transmis. La DGO1 les considérant comme "documents de travail". Seul le PV nous est parvenu. Mais il donne déjà un certain nombre d'indications sur cette route régionale qui traversera le village de Maillen.

On remarquera le silence assourdissant (P.5) des édiles Assessois "découvrant pour la première fois" la nouvelle voirie passant dans la zone karstique du Trou d'Haquin. (Zone naturelle et classée au Patrimoine)  Remarques/ Points d'attention: Pas de remarques particulières.

 

 :

 
 
 

Le rendez-vous de midi - (Matélé 08 Mars 2018)

Notre commentaire:

Le 6 Mars dernier, le Conseil Communal d'Assesse s’est prononcé contre le projet de Contournement Sud de Namur tel que proposé par le SPW.

Le 8 Mars, le SPW par la voix de sa porte parole nous dit que c'est normal que ça s’excite un peu à Assesse. On approche des élections. Mais que de toute façon la route se fera comme la région le décidera.
Laquelle ?  Elle laisse le suspens.

Est-ce une route nécessaire ? "C'est au niveau "politique" qu'on la juge nécessaire. Les citoyens et les mandataires communaux ne font manifestement plus partie de ce "niveau".